[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Pour agrandir les images, cliquez dessus !

VALOM 72007 1/72 Lockheed XFV-1

VALOM 72007 1/72 Lockheed XFV-1 [2005]
                                                                       
Incroyable ! Ce kit n'est que le troisième modèle en injecté de cet avion depuis l'Aurora au 1/48 de 1956  et le Pegasus au 1/72 des années 80!
Les grappes sont bien moulées dans un plastique gris et seuls, verrière thermoformée et tableau de bord photodécoupé trahisse la production artisanale. Les décalques sont d'excellente qualité, au contraire de bien des fabricants d'Europe centrale qui confondent finesse et  applicabilité : l'une des étoiles s'est entortillée sur elle-même lors de l'application pour se remettre en position sans difficulté ni se déchirer lorsqu'elle a été « sollicité » du bout du coton-tige (sans coton). Chapeau !

L'assemblage commence par le cockpit qui paraît réaliste au vu de la documentation disponible . Par contre l'arrière du tableau de bord tout lisse a été complété par les protubérances des instruments.
Les hélices, dépourvues heureusement de gadget  pour les faire tourner en inversion lorsqu'on les sollicite (à l'inverse du modèle de 56) sont bien conçues car on peut  les assembler  sans les fixer au fuselage ! A noter toutefois pas mal de ponçage à prévoir pour restaurer la continuité de la casserole sous les pales.
Contrairement à la notice je vous conseille d'attendre le dernier moment pour coller les roulettes car celles-ci sont fragiles  (à noter que Valom fournit des pièces pour toutes les configurations de train y compris l'échafaudage qui permit à l'engin de décoller)
Les moitiés de réservoirs en bout d'aile sont difficiles à aligner  en l'absence de tout picot de fixation. Pas mal de ponçage à prévoir pour leur redonner une forme cylindrique ensuite ! Le tube pitot est énorme , on le remplacera avantageusement par un en corde à piano .
La baignoire du cockpit semble s'installer trop bas dans le fuselage mais cela n'est guère visible une fois le modèle terminé. Par contre il est impératif de cloisonner les prises et sorties d'air ce que le fabricant a omis de faire.
Il y a un léger travail de ponçage pour faire jointer l'arrière de la verrière avec le fuselage (le renflement destiné à recevoir la verrière est un peu trop large)
A  noter :

  • l'envergure indiquée par Valom 941cm ne correspond pas à celle indiquée par la documentation  27.39 ' soit  821 cm  ce qui donne 11,41 cm au 1/72 ce qui là aussi ne correspond ni à l'envergure des ailes sans les réservoirs , ni avec (10,5 et 11,8 respectivement sur la maquette)
  • La décoration avec une casserole et des cônes de réservoirs rouges , bien que remontant au kit Aurora est fictive : la casserole est blanche et les réservoirs d'un brun clair  (ici le Israeli sand de Life color) qui fait « plastique ».

En conclusion : une quasi-première en injecté (on peut oublier les deux modèles précédents assez rustiques) et au final un kit bien conçu, sans défaut majeur ni problème particulier : bravo Valom

Documentation :  Naval fighters n°32
Remerciements à TMA pour le kit présenté ici.

© JC Carbonel /  Modelstories 2005

La pointe avant est séparée pour faciliter la peinture

Les emplacements à cloisonner

A : prise d'air babord à cloisonner
B : planche de bord améliorée
C : baignoire du cockpit
D : éjection d'air à cloisonner

Divers emplacements à mastiquer . Une base plane est nécessaire (B) pour garantir la verticalité de l'engin