L’OUVRE-BOITE Janvier 2014

Cette rubrique , comme son nom l’indique, a pour but d’accueillir des analyses brèves « à l’ouverture de la boite » de modèles qui pourront (ou pas) faire l’objet d’un montage détaillé dans ces pages  au chapitre « analyses »

[accueil] [histoire de la maquette] [documentation] [analyses] [forum] [news & expos] [ webmestre ] [aerostories ] [liens]

>sommaire précédent<

Revell 06690  1/29 X-wing fighter [2013]

 

Revell avec ce kit devrait satisfaire tous les fans de la Guerre des Etoiles qui souhaitent un « gros » X-wing ! Mais les fans d’aviation critiqueront le choix de l’échelle qui empêchera à jamais de comparer ce X-wing à un Spitfire ou un Mirage ! Ceci dit c’est du beau modèle, avec une gravure en creux et en relief, un assemblage simple grâce à des grosses pièces tout en conservant un niveau de détail très correct. D’ailleurs Revell fournit dans ce kit, pour la première fois, des détails internes issus des écorchés officiels des ouvrages de chez Dorling Kindersley (chez Nathan en VF). La figurine est moyenne mais fera l’affaire dans son cockpit.

On remarquera qu’après bien des années, Revell a enfin compris que la patine à coup de queue de Bantha ne sert à rien ! Ce modèle est donc dépourvu de ce genre « d’amélioration » et c’est tant mieux ! Le maquettiste qui le souhaite pourra ajouter sa patine comme il le souhaite!

Un point sur lequel j’insiste (et ce n’est pas la première fois) c’est la qualité des notices « Star wars » de Revell...d’une clareté exemplaire qui fait qu’on peut recommander ces modèles même à des maquettistes d’occasion. 

Donc un beau sujet, impressionnant par sa taille !

 

Remerciements à Revell pour la fourniture du kit présenté ici

Revell 04842 1/144 Spaceship Two & Whiteknight Two [2013]

Annoncé dès 2012, ce kit est enfin disponible : il est caractéristique des nouvelles productions de la firme allemande : impression sans bavure, gravure tout en finesse (y compris les bords de fuite coupants!) et détails où çà se voit (ici les trains d’atterrissage et l’extérieur). Par contre Revell a raté une opportunité en ne proposant pas de pouvoir basculer l’empennage pour simuler la rentrée atmosphérique comme évoqué dans la notice...mais d’un autre côté comme 99% des maquettistes vont monter les deux engins accouplés cette fonctionnalité aurait peut-être été perçue comme un gadget.

Un point important : les décalques! C’est le point fort de Revell et ici cela trouve toute son expression avec les grands logos « Virgin ». A priori aucun point difficile à assembler .

 

Ùun sujet original, exclusif de Revell qu’on ne peut que recommander !

 

Remerciements à Revell pour la fourniture du kit présenté ici

 

© Modelstories 2013