[accueil]

[histoire de la maquette]

[documentation]

[analyses]

[forum]

[news & expos]

[ webmestres ]

[aerostories ]

[liens]

SNCASO SO 6000 Triton

[ sommaire précédent ]

Le SNCASO SO 6000 Triton fut un programme débuté avant-guerre et continué dans la clandestinité jusqu'à la Libération. 5 prototypes furent commandés en 1944 plus un appareil d'essai statiques. L'objectif initial était de construire le premier avion à réaction français sur la base d'un turbo-réacteur de conception française, mais les problèmes avec cet aspect du programme (débuté en 1939 à la société Rateau-Anxionnaz) firent que le premier prototype vola avec un Jumo 004 de prise et les machines ultérieures avec des réacteurs britanniques Rolls Royce « Nene ».
Attention la maquette Mach2 illustre le 4e prototype qui n'est pas la machine survivante qui fait le gros de ce photoscope (3e ou 5e prototype?). Elle en diffère en particulier par les prises d'air et la forme de la verrière

Sauf précision contraire toutes les photos sont de l'auteur et ont été prises au Musée de l'Air du Bourget ou à l'Exposition « Champs d'Aviation » .

SO 6000-01
Moteur : Jumo 004
1er  vol : 11 novembre 1946

Photo colorisée d'époque du SO 6000-01 en cours de construction. Source : Décollage

Autre vue de la machine a un stade plus avancé. On note la bande rouge sur l'arrière du fuselage . Source : D.R.

Vue du cockpit . Le manche de droite fut rapidement démonté.
Source D.R.

S0 6000-02
Moteur : Jumo 004
N'a pas volé. Réservé pour les essais statiques

S0 6000-03
Moteur : Rolls Royce Nene (originellement :Derwent)
1er vol : 4 Avril 1950
Cet appareil est celui conservé au Musée de l'Air ...à moins qu'il ne s'agisse du -05 car la plaque d'immatriculation dans le cockpit donne l'immatriculation de ce dernier.

L'appareil conservé au Musée de l'Air porte l'immatriculation du n°3 sur le fuselage  et la plaque du 05 dans le cockpit.

Vue du côté droit et de la tuyère du Nene

Vue du côté gauche du nez . L'effet bleu sur la pointe avant n'est pas un marquage mais une ombre.

Vue de face . Noter les prises d'air en oreille de chaque côté du fuselage

Gros plan sur l'une des prise d'air

Réacteur « Nene » . Source : Rolls-Royce

Gros plan sur les atterrisseurs

Gros plan sur les empennages

Les volets de l'aile droite

Gros plan sur la verrière révèlant le sommet des sièges éjectables

SO 6000-04
Moteur : Rolls Royce Nene
1er  vol : 19 Mars 1948

L'appareil qui a le plus volé et qui a inspiré la maquette Mach2. Source : D.R.

SO 6000-05
Moteur : Rolls Royce Nene
1er  vol : 23Mai 1949

Cette vue de face est identifiée comme étant le 0 3, le 04 ou le 05 suivant les sources.  (source : SNCASO)

SO 6000 d'entrainement
Moteur : ?
Il fut un temps envisagé de fabriquer une petite série de SO 6000 comme avion d'entrainement et c'est ainsi que la SNCASO présentait encore le SO6000 à la fin des années 50.

Vue d'artiste extraite du « Science et Vie »  spécial Aviation de 1946. Il s'agit manifestement d'une photo du 01 (voir la bande rouge) redessinée. La bande rouge serait-elle à l'origine des bandes décorant les avions de chasse français durant les années 50 et 60 ?

Source : Science et Vie

Vue du réacteur Rateau-Anxionnaz GTS-65 extraite du même hors-série de Science et Vie

SO6000 : Force Aérienne Royale Belge
Moteur : Nene ?
En 1950 la Belgique s'intéresse au SO6000 et un vol de démonstration est effectué le 25 juin à Bruxelles devant les autorités belges. Je n'ai trouvé aucune illustration (hélas) de l'apparence qu'aurait eu le SO6000 aux couleurs Belges

© modelstories, 2004.